jeudi 30 novembre 2017

J'ai mis le feu :D

Samedi dernier j'ai passé  une très bonne soirée , pourtant ce n'était pas gagné d'avance.
L'histoire commence il y a quelques semaines quand ma chérie m'annonce  qu'il y une sortie prévue avec nos voisins  le 25 novembre, pour fêter divers anniversaires dont le sien. Elle sait bien que je n'apprécie pas trop ces sorties  là. Même si nos voisins sont gentils on n'a pas trop de centres d’intérêts communs, ça parle foot, bagnoles, électro-ménager, copropriété, c'est plutôt de droite et puis ça picole, ça parle fort. Je me sens souvent décalé dans ces ambiances voila pourquoi  je ne vais pas à toutes  ces soirées. Elle y va souvent seule, environs une fois par trimestre.
Une année elle est même allé réveillonner avec eux, sans moi .

Mais là il s'agissait de son anniversaire et je m'en suis senti complètement piégé: comment aurais-je pu refuser d'y participer ? Je me suis  aussi appliqué à ne même pas bougonner pour ne pas gâcher cette perspective réjouissante pour elle, mais ça a failli m'échapper plus d'une fois.
Le programme n'était pas clairement établi, jusqu'à ce qu'elle  me dise  quelques jours avant :
"On dinera chez Françoise et Denis (des voisins), il y aura la bande habituelle, on sera une dizaine. Tu apporteras ta guitare ! c'est  mon anniversaire, c'est moi qui décide !"
Ma guitare oO ?!

...

vendredi 17 novembre 2017

Darkness

Je crois que ça va vers une merde noire et lourde.
Enfin c'est le sentiment qui me plombe parfois.

samedi 11 novembre 2017

Je chante bleu.

Enfin bleu c'est la façon polie de dire.
En tout cas c'est comme ça que dit ma chérie "non tu ne chante pas faux, y'a des notes bleues"
Elle est pas gentille ?



au bout du compte les quelques sorties de route vocales apportent le cachet authentique 100% moi, je suis pas en train de faire du playback sur quelqu'un d'autre , y'a pas de correction numérique.
 (à peine un soupçon de reverbe qu'on ne devrait pas tant entendre )
bref 100% moi local bio.
c'est un blog existentiel ici, je me livre, oui madame.

non, pas à domicile quand même ^^
je suis pas une pizza.

****************

Hier soir j'ai senti passer dans l'air les ailes des démons, un bruissement noir qui m'a frôlé de près. Les mêmes monstres que j'essaie de tenir à distance depuis quelques années. Parfois je me persuade que je les vaincus à jamais, quelle naïveté , les démons gagnent toujours, c'est ainsi.

...

jeudi 2 novembre 2017

Halloween

Halloween est passé.
La ou j'habite on a  eu la visite d'un petit groupe de gosses de 6 à 12 ans, richement déguisés et chaperonnés par quelques adultes costumés également. Bien sur on était préparé, le saladier de fraises et bananes tagada les attendaient dans l'entrée, ma chérie avait un chapeau de sorcière et moi un bonnet de lutin de Noël . Pour l'occasion j 'avais révisé deux chansons  "L'ile aux enfants" et "il en faut peu pour être heureux ", on les a donc accueillis en musique et les plus jeunes m'ont regardé d'un drôle d'air, probablement dépassés par la vision de ce métèque hirsute avec un bonnet de Noël et une guitare autour du cou.
Ce furent  des minutes sympas :) même si j'ai pas eu de rappels :(
L'année prochaine je sors la gratte électrique je m'habille gothique et je meugle du métal !

Halloween c'est aussi la Toussaint, la fête des morts , pas sur que ces gosses le comprennent.
En tout cas c'est peut-être pour cela que le souvenir de ma sœur s'est manifesté en moi.
(par contre aucune trace du fantôme de mon père, bizarre ? ou pas ?)

Halloween  marque aussi le changement de saison. Ma chérie m'en disait que c'était toujours difficile pour le moral des vieux. De fait  deux jours avant pendant la visite à maman j'ai eu droit à la totale des ses cogitation morbides:
- les urgences c'est bien le 15 ?
- si j'ai un malaise la nuit ton frère va-t-il m'entendre ?
- les urgences ça marche aussi la nuit ? ils enverront un médecin ? c'est sur ?
- enfin ne sois pas étonné si tu apprend ces jours  ci qu'il m'est arrivé quelque chose ...

En fait c'est à elle qu'il faudrait que je chante quelques chansons réjouissantes ...


Rien à voir avec Halloween mais c'est aussi ces jours ci que je me prend en pleine poire qu'il faut absolument que je gère les dossiers cramif, cmu et  carsat de mon frère, qui a tout laissé en plan depuis 2011, semble-t-il.
Pourtant je connais très bien une assistants sociale qui me dit souvent qu'elle va s'en occuper, mais en fait me met surtout une grande pression pour que je le fasse.

enfin bref.
Halloween est passé.



mercredi 1 novembre 2017

Dialogue interculturel.

L'émotion du jour est d'être tombé sur cette publication sur Facebook.
Al c'est mon petit bonhomme de fils (1m80, 23 ans lol) et il est sur la photo.
Ça se passe la bas, à Ankara, il n'y est que pour la semaine, ouf.
J'ai pris zéro info sur la Turquie, je vais juste attendre calmement qu'il en revienne pour nous raconter.
Je les trouve bien beaux ces jeunes gens  :)
Je note que la traduction automatique a remplacé "dialogue interculturel" par "dialogue discriminatoire" ce qui est juste à peu près le contraire, non ?



mercredi 25 octobre 2017

"les enfants de l'exil"


Cette vidéo semble remuer quelque chose de très profondément enfoui en moi, enfin surtout les images de ce paquebot qui quitte le quai au tout début, ça je m'en souviens fort bien même si je n'avais que cinq ans à l'époque, c'était à la nuit tombante à la  fin d'une journée interminable ou nous avions fait la tournée de toute la famille, très nombreuse, pour dire au revoir.
Ce paquebot qui s'éloigne latéralement d'un quai surpeuplé, cette étendue d'eau qui s'aggrandit et marque la séparation, et une certaine émotion dans l'air, que j'avais perçue comme étant de la gaité, ces souvenirs restent gravés en moi.
Je n'avais pas compris que nous partions loin et pour toujours, je n'ai pas ressenti de séparation ou d'exil, c'était peut-être au delà de ma compréhension. A ces moments là l'important pour le gosse que j'étais est que j'étais toujours avec mon père, ma mère, mon frère et mes sœurs et que donc tout allait bien :)

Sur le reste de la vidéo, et bien je n'ai bien sur pas gardé du tout l'accent de la bas, quant à l'attachement au pays et bien non je n'en ai pas.
Par la suite ça m'a même saoulé d'entendre si souvent ma famille évoquer leurs souvenirs de la bas, immuablement ponctués de "toi tu ne peux pas t'en souvenir, tu étais trop petit"
Je ne peux même pas prétendre faire parti de ces exilés, en fait.
Mais il reste quelque chose.


Voila c'est sur ce bateau là , le "La Bourdonnais" ,que nous avons fait le voyage, 10 000 km, 21 jours de trajet. Il me semblait plus grand ce bateau :)




dimanche 15 octobre 2017

... et chansons d'amour.

Nouveau sous-titre pour mon blog :)
Ça fait un certain temps que j'ai envie de l'appeler comme cela pour y blogger mes quelques essais de chanson. Parce que oui j'aime beaucoup chanter, avec ma guitare.
Oui mais voila la qualité de mon chant n'est pas encore au rendez vous. Depuis cet été je prend des cours, ça me permet de raboter par le bas quelques défauts chroniques, comme pour la façon d’arrêter les notes, mais il va falloir un certain temps pour que ça devienne spontané, ça dérape encore un peu dans la video ci dessous. et puis de la à ce que j'acquiers quelque chose de chatoyant dans la voix, c'est pas gagné ...
De même je ne sais pas comment corriger les problèmes de justesse. Parfois pendant les cours le prof me dit, toujours avec tact, que je ne suis pas juste, et je ne l'entend même pas et ça c'est juste horrible ...
enfin bref : je chante comme je chante et il n'y a peut-être pas lieu d'attendre de pouvoir émerveiller le monde pour juste poster une video sur un blog confidentiel


mardi 10 octobre 2017

ma vie sexuelle cinématographique avec Elle

Nous sommes revenus de nos grandes vacances il y a tout juste un mois et depuis je suis moi même surpris d'avoir déjà vu trois films au cinoche avec Elle, grande cinéphile et même ciné-phage selon moi. D'ailleurs elle en a vu un quatrième sans moi.
Depuis la rentrée, j'essaie de suivre un peu son rythme histoire de passer des moments sympa ensemble. En lisant divers témoignages deci dela je me suis rendu compte que ces distractions favoriseraient certains rapprochement qu'on pourrait négliger avec le temps qui passe.


...

dimanche 8 octobre 2017

"C’est quoi l’automne pour vous ?"

Je suis arrivé sur ce jeu du DrCaso en passant sur le blog de Dieudeschats.
J'ai eu envie d'y participer en ressortant mes photos prises il y a deux ans au Baou de St Jeannet

Mais il faut bien dire que si j'avais pris le jeu au pied de la lettre avec des photos plus actuelles, j'aurais posté celles prise hier après-midi:



...

dimanche 1 octobre 2017

le réveil du vieux gnou

Ce matin j'ai explosé mon compteur :
36m20 les 5 km contre 38m25 la fois d'avant :D
Vitesse moyenne 8,3km/h yiiiha !

Je peux peut-etre envisager de filer les gazelles d'un peu plus près, enfin pas encore les plus jeunes  :)





 belle progression donc ? faut voir
 .../...

jeudi 28 septembre 2017

la boucle


J'ai repris le footing depuis cet été, histoire de faire toujours un peu de sport sans y consacrer trop de temps.
Je me contente d'un pathétique circuit de 5 km qui démarre juste en bas de chez moi.
"pathétique" parce qu'il s'agit de faire le tour d'un tronçon d'autoroute, en passant au dessus sur un pont puis au dessous dans un tunnel. Mais au moins il n'y a pas trop de circulation sur ce chemin.



Sur les dernières séance je me suis pris au jeu d'améliorer mon temps à chaque fois, et ça marche :)


Seulement voila: ce genre d'objectif se heurte forcement au mur du chrono que je ne pourrai jamais dépasser, que j'ai peut-être déjà atteint. C'est la courbe de mon pouls lors de la dernière séance qui me le dit:


181 battements par minute sur la fin: il serait déraisonnable que je maintienne ce niveau d'effort là.

Le but de ma pratique sportive est de retarder la date de ma future et fatale crise cardiaque , et non pas de l'avancer :)



mercredi 12 avril 2017

ma première dimension fut le temps
je suis né à un certain moment et j'ai grandi au fil des ans
je n'avais pas compris de suite que j'étais né quelque part
je ne savais pas encore qu'il y avait des ailleurs.
je l'ai appris en changeant d'hémisphere, de climat, d'environnement

ma deuxième dimension fut donc l'espace
dont on dit qu'il en a lui même trois,
mais chacune d'elle a besoin des deux autres
pour ne définir qu'un seul endroit.

ma troisième dimension fut celle qui fit que nous fumes deux
pour créer la quatrième:
l'amour !


pour en revenir à la dimension temporelle, nous voici mi avril, et même si je ne me souviens pas de la date exacte au jour près, on peut dire que cela fait 35 ans que ma belle et moi avons échangé notre premier baiser amoureux , en avril 82. 
et je me réjouis des 35 prochaines avec elle :)

samedi 19 novembre 2016

Gilette

Depuis cette rentrée j'ai perdu la motivation des balades à vélo ou à pied, et voila que c'est ma chérie qui me demande presque tous les semaines "ou va-t-on ce dimanche ?". Heureusement que j'avais préparé par avance des petites balades faciles dans les environs, en suivant simplement des chemins ou le dénivelé n'est pas trop important. C'est ainsi que j'avais tracé cette toute petite balade de seulement 2km au dessus de Gilette, tellement courte que je pensais que ça n'en valait pas la peine.




Finalement en complétant cette petite boucle avec la traversée du village, ça nous a fait une belle promenade de 4 km, et les dénivelés aidant c'est même devenu un peu sportif.










dimanche 6 novembre 2016

Je l'aime à mourir


Ça commence trop lentement, c'est un peu ma signature: je me traine.
En cours de route, mon yang  monte un peu le tempo, quand je commence à croire un peu à ce que je fais.  
edit: après coup je n'ai eu aucun scrupule à augmenter légèrement la vitesse de cet enregistrement en trois clics de souris.
Je suis un peu en équilibre entre les émotions sincères et celles empruntées.
Cette hésitation a aussi son charme si je peu oser un auto compliment ?
J'espère ne pas avoir trop franchi la limite du "il se la pète" ? ou celle du "cousu de fil blanc" , si ?
Il faut que je pense à sourire en chantant, j'veux d'l'amour, du bonheur, de la joie, chacun son truc, j’entends beaucoup trop de chanteurs qui pleurent en disant "je t'aime". 
Il me manque clairement de la maitrise d'où quelques errances vocales étranges et moches, sur des fins de mots ou je traine trop , encore, et n'émet plus que des bruits d'outre humide qui fini de se dégonfler. C'est assez bizarre de perdre ainsi le contrôle de sa voix , elle participe beaucoup à la définition de sa propre identité, alors quand elle déraille on s'en sent un peu difforme. Je déconseille à quiconque d'écouter avec trop d'attention ce qui se passe entre 1'03et 1'05 , par exemple, sous peine d'un malaise à se demander "je peux lui dire que c'est vraiment moche , là ? il va pas se vexer ?"
J'assume être tout entier dans ces quelques couplets, hélas non il n'y a rien d'autre. J'aimerais tellement qu'il y ait dedans quelque chose à sauver.

samedi 15 octobre 2016

Arrivé à sa porte, je sonne d'un petit coup rapide qui me rend reconnaissable,
j'ouvre la porte, elle demande:
- C'est Hervé ?
- ouiiii ! c'est moaaaa !
En général je chante mon arrivée sur presque une mélodie en espérant remonter l'ambiance que je sais au dernier sous sol.
Mais c'est toujours en vain.

- ah tu tombes bien, tu sais je suis malade, je ne vais pas bien ....
Il y a dans son ton une conviction qui m'alerte vaguement.
Avant que j'ai terminé de faire le tour de son fauteuil pour la voir de face, une note grave vibre sourdement en moi,  la crainte que cette fois ci elle ait vraiment quelque chose de nouveau et que ce soit le vrai début de la vraie fin. Une fois en face d'elle je retrouve son air contrit et ses yeux tristes, la tête un peu penchée de coté, la tragédie habituelle en fait.
Mais je ne m'y fais pas
...

vendredi 16 septembre 2016

Les bons moments

(j'avais commencé ce billet mi aout, et puis je suis parti en vacances, et il s'est avéré qu'il était absolument impossible de le terminer avec ma tablette qui se prétend être le fin du fin en matière d'ergonomie. c'est donc un léger flashback sans importance )

L'été chante son dernier couplet , je n'ai pas encore pris mes "grandes vacances " (c'est pour bientôt) mais j'ai déjà tant de bons souvenirs de cette belle saison, que les mauvais moment ne sauraient occulter.

En juillet  il y a eu cette semaine dans le Lot et Garonne chez des amis , dans leur grande bâtisse qui n'a vraiment rien de luxueuse , un ancien centre des impôts en bordure d'une départementale très courue par les camions. En cette saison de fruits et légumes le transport de ces denrées battait son plein. La nuit on sentait même notre lit vibrer doucement à chaque passage de poids lourd sur le ralentisseur, ce qui a donné un caractère unique à ce séjour . Trois ans que nos amis retapent cette maison, ( ils y ont passé leur premier hiver sans chauffage ... ) et il reste encore quelques murs brut de finition et des traces de poussière de plâtre un peu partout.
...

dimanche 11 septembre 2016

Punta Cappiciola

Ce billet est une petite carte postale que je m'envoie à moi même pour garder encore en tête les bons moments de ces vacances en Corse, en espérant que cela me porte encore quelques temps.

Cette après midi là on est parti un peu au hasard à la recherche d'une balade. Ma chérie s'est juste fiée à son instinct après avoir vaguement regardé la carte. Nous avons abouti à la punta Cappiciola, petite langue de terre au nord de Porto Vecchio, tout en haut a droite de cette carte:
...


mercredi 3 août 2016

C'est avec la plus grande et non feinte affliction que je vous informe que maman souffre d'une double fracture ouverte des branches de lunettes et que conséquemment elle va en en décéder :/
Enfin c'est ce qu'elle m'a dit hier soir au téléphone:
"hier matin j'ai cassé une branche de lunettes et hier après midi la deuxieme ! je vais mourir !!!"
Je me suis permis de lui faire remarquer que cela me semblait être un raccourci des plus brutal. J'ai bien senti qu'elle était contrariée que je lui fasse la leçon plutôt que de lui témoigner mon entière compassion devant ce drame .
.../...

lundi 18 juillet 2016

Coucou, 
pour le coup je n'attendais pas particulièrement de réponse de ta part, c'est juste que mon message du 15 était bien sec, mais donc tu as bien compris pourquoi.
Je voulais juste dire rapidement à toi comme à d'autres que tout allait bien chez nous.
...


mardi 14 juin 2016

Papy fait du canyoning !

Quelle aventure !
moi le quinqua boudiné j'ai fait une journée de canyoning : la descente des gorges abruptes du rio b@rbeir@, en rappel, via ferrata, sauts dans la rivière depuis des hauteurs parfois impressionnantes, nage , et bien sur beaucoup de marche sur de la rocaille très accidentée, parfois glissante, avec un guide et un petit groupe de collègues que je connaissais juste de vue.




jeudi 21 avril 2016

pour la déco

Dimanche y'avait des graines.


Mercredi y'en avait plus.


samedi 16 avril 2016

J'ai repris le vélo, enfin j'ai enchainé quelques séances. Pour cela j'ai du vaincre une curieuse fatalité qui m'a fait crever une première fois a 6 km de chez moi et je n'ai pas pu réparer. Ma bombe anti-crevaison a encore fait un flop, sa mousse ressortait par divers endroits du pneu.
Le moment ou on se rend compte qu'il va falloir rentrer à pied sonne comme une VDM  mais j'ai vite relativisé.
Je suis donc rentré en poussant le vélo, à moitié en petite foulée histoire de ne pas m'éterniser sur ce fiasco. Le lendemain après réparation j'ai repris le même parcours et ai encore crevé a 8km de chez moi ...
Cette fois ci j'ai réparé mais ai préféré rentrer tranquillement à la maison pour chercher la vraie cause du problème. Pas de mystère: pneus tout usés, craquelés, fond de jante percé.
Il faut dire qu'ils sont d'origine, je leur ai roulé dessus pendant 8 000 km et je n'aurais pas aimé être à leur place.
Mais voilà qu'une étrange malédiction avait  vidé par avance les stocks de pneus à ma taille à mille milles à la ronde, tant chez D4 que chez le bouclard de mon quartier  comme ils disent sur velotaf.com. Pour faire du vélo faut s'accrocher je vous dit.
Enfin depuis dimanche  j'ai pu enchainer trois séances avec le mardi et le jeudi. Pour des chronos déplorables mais qui s'en fout ?
Après les sorties j'ai le nez dans mes rapports G@rmin, je traque les minutes perdues ou gagnées, ça fait durer le plaisir.
Je cherche aussi comment éviter que  pendant tout le circuit je rumine encore les choses qui me tracassent dans ma vie perso. Je les ressassent peut-être encore plus fort sous l'effet de l'effort. Je crois que tout au long de la montée vers G@ttieres , dans laquelle je peine pourtant fort, je ne lâche jamais l'affaire: je broie du noir, des monceaux de noir, tout va mal tourner et mal finir c'est sur.
Ce n'est peut-être qu'une fois franchi le point culminant à La G@ude que je m'allège de tout ce poids, me laisse enfin porter par le vent de la vitesse dans cette grande et douce descente qui se cambre en multiples courbes et laisse juste ce qu'il faut d'effort à fournir pour que j'ai l'impression que c'est la seule force de mes mollets qui me propulse à 45Km/h.
Je rajeunis , quoi.

Enfin c'est mieux que ce que j'écrivais deux semaines auparavant:

 J'ai ce truc noir en moi, comme une impression de creux juste sous le sternum, une dépression béant sur un inconnu effrayant. Comme perspective une éternité a porter de lourdes pierres, à trainer des boulets. Une lumière noire teinte tous les possibles en tragique.
Ce truc noir est une peur, je n'ai su la nommer que depuis quelques jours et je m'en sens presque soulagé. Une chose identifiée fait moins ... peur ?
En  fait je n'ai jamais connu de vraie peur auparavant , j'ai toujours baigné dans la douceur turquoise des lagons, je n'ai pas la peau assez dure ?
Comment savoir à quel niveau pression on est capable de résister ?
Quand on gonfle un ballon comment sait on quand il va péter ?
On ne sait pas.



vendredi 8 avril 2016

pourquoi ?

Fin de journée de boulot banale, il n'y a personne à la maison, je glande un peu sur le canapé de la véranda, tablette à la main, à consulter encore la poignée de sites ou j'ai mes habitudes, réseaux sociaux ou sites de geek. A vrai dire je les aurai consultés aussi des dizaines de fois dans la journée depuis mon boulot. Pourquoi ? je ne sais pas. De plus mon internet me semble assez désert ces derniers temps. En tout cas je n'y trouve pas ce que j'y cherche.
Ce que je cherche ? je ne sais pas ...
J'entend la porte d'entrée qui s'ouvre et rien qu'au bruit de la poignée manœuvrée avec une grande énergie , je devine que c'est mon fils qui arrive. Je suis encore surpris par sa haute silhouette baraquée et sa masse de cheveux bouclés retenus par un fin bandeau.
Ce grand gaillard barbu et chevelu arrive à la maison comme un train qui rentre en gare, avec du bruit et presque des jets de vapeurs, on sent qu'il est encore habité par l’énergie qu'il aura déployé toute la journée comme animateur de centre de loisir. Sa turbine va mettre un peu de temps à descendre en régime.


jeudi 7 avril 2016

Menton et Sospel

Pas d’expéditions folles ni de dénivelés pentus ces derniers temps, mais quand même une échappée a deux , en amoureux, une ambiance tranquille, le plaisir d'être  ensemble , avec celle qui compte le plus pour moi.
Elle nous avait réservé une nuit dans une  chambre d'hôte histoire de mieux couper d'avec le quotidien un peu pesant ces derniers temps. Le temps était gris mais qu'importe, le gite était reposant, avec une belle vue sur la vallée vers Menton.

jeudi 24 mars 2016

Bourrache

Juste un massif de bourrache qui réapparait tous les printemps dans le grand champ derrière chez moi.

Il parait que ça peut se manger en salade, la bourrache.
J'ai préféré simplement apprécier les quelques minutes de calme, beauté et sérénité qu'elle ma procuré.


 Parce que la vie parfois fait peur aussi.


mercredi 23 mars 2016



il se trouve que celle la je l'ai apprise il y a quelques mois, toujours pas au point mais bon ....

mercredi 3 février 2016

vertical !

Un de mes collègues a invité toute l'équipe à participer à un genre d'épreuve sportive dont je n'avais jamais entendu parler jusqu'ici: un kilomètre vertical , ou KV. Il s'agit d'une course à pied, ou plutôt d'un trail, avec un dénivelé de 1 000 m sur une distance tres courte, en l’occurrence 4km4.
La carte de cette épreuve ci est assez parlante:
L'année dernière les dix premiers arrivés ont mis moins de 50mn à faire ce parcours, ça laisse sans voix. Au delà de 2h30 on est éliminé.

Bien évidemment je ne participerai pas à cette course là, je n'ai pas un profil de trailer, mais alors pas du tout. Par contre ce genre d'épreuve m'a intrigué au point que je me décide à m'attaquer à l'abrupte arrête du Pic de Courmettes , que j'avais évité jusqu'ici étant donné sa raideur.


mercredi 16 décembre 2015

Le pic de Courmettes

Dimanche dernier j'ai fait cette balade super pentue qui m'a été suggérée par un de mes collègues sportif de l’extrême (sans exagération ). Le parcours qu'il considérait comme très faisable  se terminait par un dénivelé de 200m sur seulement 700m de distance, rien que ça. Parfois je me demande si mes collègues me veulent du bien ou du mal. J'ai préféré me concocter un plan B pour attaquer ce pic par un versant plus aimable.


vendredi 27 novembre 2015

Le baou de Saint Jeannet


Le baou c'est cette fière  colonne rocheuse qui domine la région à une quinzaine de kilomètres de chez moi dans les terres, dans l’arrière-pays comme on dit. On le voit ici dans la brume matinale au dessus de Saint Paul de Vence , mais c'est bien à Saint Jeannet qu'il se trouve.


Au tout début du parcours qui me mènera au sommet , ce chemin fraichement goudronné fait clairement passer le message: ça va monter pour y aller, ça va monter fort et longtemps.




lundi 2 novembre 2015

Le printemps en Novembre

Je vois deci dela de magnifiques photos d'automne, notamment chez Dame Ambre  et chez Praline, et j'aimerais bien faire également de si belles photos de ces arbres  lumineux.

Seulemement voila: ici l'automne ressemble à ça:



mercredi 14 octobre 2015

Quatre nuits, trois jours,

1 500 km aller/retour, un gite à Quarré-les-tombes , des balades, beaucoup de balades,  trois amies qui se découvrent en face à face pendant quelques jours soustraits au calendrier , au quotidien , à l'internet et à leur entourage proche.
Comme cadre de magnifiques paysages  d'automne dans le Morvan , qui fut le prétexte à cette rencontre mais vaut bien le séjour à lui tout seul bien sur. J'ai eu l'impression de découvrir une nouvelle saison en fait.


Le Morvan est doux, le Morvan est rond, le Morvan est beau.

lundi 25 mai 2015

Histoire de ne parler de rien

il y a une dizaine de jour de cela: : j'ai failli, j'ai échoué.
Première fois que ça m'arrive de toute ma carrière de cycliste.
C'était pourtant un parcours que j'avais longuement préparé pour minimiser les difficultés.

mardi 7 avril 2015

Le soleil etc.

Ce matin je suis allé m’émerveiller devant le lever du soleil près du col de Vence
S'émerveiller est bon pour la santé parait-il.

 

  (j'y suis allé en voiture, oui c'est petit ...)


dimanche 1 mars 2015

Balade niçoise !

Il faut bien que je justifie à nouveau le titre de mon blog ! C'est pas facile de me bouger en ce moment, l'hiver, la flemme, et puis je dois bien dire que j'ai fait un peu le tour de ce que je peux visiter en partant de chez moi.
Il y a quand même une nécessité à ce que je m’aère et me bouge, histoire de me dynamiser un peu. J’ai également besoin de ces quelques heures sans personne autour de moi, sans aucune sollicitation.
L'un dans l'autre j'ai fait ma balade dominicale mais le départ fut laborieux, "j'y vais j'y vais pas", j'ai même fait un contrôle de ma tension artérielle, un peu en goguette ces derniers temps, histoire de voir si ma mollesse n'avait pas une cause médicale. Et oui parfois tout est bon pour resquiller. Mais les pressions étaient OK, donc pas moyen d'y couper.


J'ai aussi longuement scruté le ciel avant de partir, j'ai essayé de voir dans ce gris très bas des prémices de pluie. Mais en vérité je savais bien que tous les jours derniers avaient commencé ainsi avant de laisser la place au soleil. Bon , alors bon,  donc, faut que j'y aille ...










jeudi 8 janvier 2015

mercredi 24 décembre 2014

Joyeux Noel !




si le style de tom waits vous branche: l'integrale de cette video, ou il enchaine avec son fameux "christmas card from a hooker in mineapolis": https://www.youtube.com/watch?v=STXF9PZkjSQ

lundi 24 novembre 2014

Aller/retour

mi novembre j'ai fait un aller/retour jusqu'à presque Paris en voiture.
Dans les 900 Km le trajet.
De l'aller je me souviens surtout qu'il a PLU tout le long de ma route, de petites pluies anodines
jusqu'a des déluges qui m'ont contraint à rouler à 50Km/h avec les warning allumés, penché vers mon pare-brise pour essayer d'essuyer une buée gluante. Quelques autre voitures ont formé la caravane derriere moi, warning allumés également, juqu'a ce que je trouve une aire de repos.
Le trajet aura pris 11 heures.
Juste une photo prise sur une aire:


Au retour, grand beau temps sur la majeure partie du trajet, et donc ça n'a duré "que" 9h, et j'ai pris plein de photo. non ce n'est pas bien de photographier en conduisant. Je l'ai fait sur des lignes droites avec visibilité dégagée loin, mais quand même.






vendredi 13 juin 2014

Théoule sur mer

Ma saison cycliste est compromise par l'assaut des grandes chaleurs.
Lundi dernier, férié, j'ai écourté ma sortie parce que j'étais parti trop tard, 9h du mat, il faisait déjà beaucoup trop chaud comme en témoigne le relevé de température de mon Garmin :








Ce relevé me semble quand même un peu farfelu: le pic à 35° correspond au moment ou j'ai fait quelques minutes de pause, donc le garmin a chauffé tout seul ... Mais donc il faisait quand même trop chaud, j'ai fini par rebrousser chemin , la balade n'avait plus rien d'agréable.

Heureusement que la région est riche en thème de sortie variées. 
J'avais envie de me frotter à un peu de "snorkeling": balade en mer avec masque et tuba. Un collègue qui pratique la chasse sous-marine en apnée m'avait indiqué un spot facile d'accès à Théoule sur mer : un tombant a quelques dizaine de mètres de la plage, visible avec Google Earth:






dimanche 1 juin 2014

Aujourd’hui j'ai mis la tête sous l'eau et ça m'a fait beaucoup de bien.



...même si c'est pas les caraïbes ici ...







samedi 24 mai 2014

A toute patate !



Et oui après la montée:  la descente !
a vrai dire ce n'est pas ce que je préfère même si je n'en boude pas le plaisir, mais on se refroidit trop dans ces longues descentes qui ne demandent pas d'effort. Si ensuite il fait envoyer encore, le redémarrage n'est pas facile.
Il y a aussi un risque de se laisser griser, et d'attaquer un tournant trop vite. Je reste quand même très prudent, je n'ai fait qu'une brève pointe à 54 km/h
Et puis le paysage est beaucoup plus sec, moins photogénique, et c'est là que je me dis que peut-être avec une lumière du matin ça serait plus joli.

Montée ensoleillée



Ce matin là, je suis parti de bonne heure, vers 6h30, histoire d'avoir le temps d'aller plus loin, d'aller plus haut. J'aurai fait 75 km, je serai monté jusqu’à 1 000 m, je serai redescendu à toute patate depuis le col de Vence.
Mais en fait la plus belle partie de la balade fut celle ci, au tout début, avec la lumière extraordinaire du soleil qui n'en finit pas de se lever et magifie le paysage (ah tiens je voulais écrire "magnifie" ).
Malgré des aménagement urbains discutables, trop de panneaux publicitaires , trop de bittes en plastiques
( avec deux t, oui ), trop de grues etc, je me suis laissé captivé et je me le repasse en boucle.
J'ai laissé le son tel quel, on entend les oiseaux, un coq chanter , même,
et sur le dernier plan une cloche tinte deux fois dans le très lointain.
(bon on entend aussi les cliquetis de la cam mal arrimée sur sa perche ...)
Et voila que germe dans mon esprit l'idée d'essayer d'être au col de Vence à 6h30 le matin plutôt qu'à midi, c'est pas gagné ...

jeudi 1 mai 2014

Quelques kilos en moins


Hélas ce n'est pas moi qui ait perdu du poids, c'est juste qu'on m'a prété un beau vélo, plus "coursier" que le mien, qui affiche 8kg5 au peson, quand le mien doit tutoyer les 13Kg, soit le poids d'un âne mort comme on dit par ici. De plus les pneus sont bien plus fins, 28 mm de section contre 32 pour le mien, plus roulant donc.
Voici la belle: cadre tout carbone s'il vous plait, et 30 vitesses:



dimanche 20 avril 2014

Ambiance sonore

La moumoute de ma cam a pris du poil depuis la dernière sortie, parce que à grande vitesse le vent a tendance à se faufiler sur les bords du petit carré de poils. j'ai donc essayé plus enveloppant mais je crois qu'il va falloir tacher de confectionner carrément une capuche car il y a des petits orifices sur les bord par lequel le vent passe encore je crois.

Néanmoins avec cette greffe de cheveux sur la cam, je commence à pourvoir traduire l'ambiance sonore de mes sorties.


La dernière séquence , à plus de 30 Km/h, montre bien les limites de ce système. Cela dit à cette vitesse là j'ai moi même le bruit du vent de la vitesse dans les oreilles, donc en quelque sorte l'ambiance sonore est respectée. Cette même séquence a ceci d'exceptionnel que j'y double un autre cycliste, et ceci n'arrive pas tous les jours !

mercredi 16 avril 2014

petites fleurs

Hier soir je me suis arrêté pour photographier de plus près ces fleurs qui parfument tant ma route, qu'on trouve un peu partout ici, mais dont j'ignore le nom


jeudi 10 avril 2014

Heure d'été


Que le passage à l'heure d'été est agréable !
Retrouver la lumière du jour après une journée au bureau , laisser derrière soi le tunnel de l'hiver, se vêtir plus légèrement ...

dimanche 6 avril 2014

Vers la lumière blanche

Quelques images de ma balade en Vésubie. C'est conceptuel ...

dimanche 30 mars 2014

Triple bosse en Vésubie


Sortie musclée ce matin, histoire d'y aller pour de bon. 85 Km ne sont pas rien, mais ce n'était pas la plus grosse difficulté.


Par contre l’enchaînement de ces trois bosses n'a pas été facile à vivre !
Du tout ! Elles expliquent ce temps un peu long: 6h42, dont une heure de pause, mais quand même: je me suis traîné !

La balade fut tout de même sympa. Les photos manquent tout de même un peu de *Wouaaa ! *

dimanche 23 mars 2014

La cascade mysterieuse

Départ laborieux ce matin. Comme il avait plus des seaux hier et que la météo n'était pas optimiste pour aujourd'hui, j'avais renoncé à l'idée de sortir. C'est curieux comme se motiver par avance joue sur mon enthousiasme au moment de partir, j'étais presque embêté que finalement il fasse beau.





dimanche 16 mars 2014

Tout est à refaire ...




En haut: le circuit de Tourette ce matin: 3h06
En bas: le même en Juin 2013, 2h37
Cet écart est assez impressionnant selon moi.