samedi 6 juillet 2013

jusqu'où ?

Jusqu'où peut-on se rapprocher de quelqu'un sans aller trop loin ?

( c'est de l'humour , assez vain, construit sur l'opposition entre " se rapprocher " et " trop loin"
( nan mais j'explique parce que j'en connais qui ne suivent pas !
(et sous couvert, c'est une vraie question que je me pose
( parce que je crois que je me suis déja rapproché trop loin, plus d'une fois  ...
( le plus sûr étant de rester à distance
(mais c'est beaucoup plus triste ... ))))))

2 commentaires:

  1. A cette vraie question, je tente une vraie réponse spontanée.
    Tout dépendant, bien sur, de ce que vous entendez par « trop loin ».
    Est-ce trop loin parce que cela fait fuir la personne en face ?
    Trop loin parce que cela induit, au contraire, de fausses attentes chez l’autre ?

    Peut-être faut-il, pour connaître la "limite", être à l'écoute du corps de l'autre. Car c'est cet autre, finalement, qui vous indiquera s'il se sent agressé, envahi ou gêné ou, a contrario, dans une intimité trop importante. Et il me semble que cela se manifestera rapidement par une attitude corporelle (retrait, regard qui se porte ailleurs / regards appuyés, …) puis par une attitude verbale.
    En somme, si on est seul a vouloir se rapprocher, échec assuré. Mieux vaut peut-être alors différer, interrompre momentanément la discussion pour que l'autre ait le temps de vous découvrir.
    Il ne s’agirait donc pas de « rester à distance » mais plus de respecter le rythme de chacun.
    Tout cela n’étant que des impressions livrées à chaud.

    RépondreSupprimer
  2. Merci bien de votre visite et de votre point de vue !
    Faire fuir l'autre ou au moins l'embarrasser, ou bien induire de fausses attentes, j'ai rencontré les deux cas de figures, à divers degrés, mais il s'agissait uniquement d'échanges par Internet et donc aucun langage corporel pour venir compléter l’appréciation de la situation.
    Dans la vraie vie je suis attentif à ces signaux, et j'en émet également. Avec pour conséquence que je reste à distance polie d'à peu près tout le monde ...

    Petite question subsidiaire pour le cas ou vous voudriez poursuivre cet échange: vous employez le vouvoiement, et je m'y suis adapté pour en tenir compte alors que ça ne m'est pas naturel dans ce contexte ci, mais si je te tutoie est ce déjà franchir une limite implicite ?

    Bonne journée :)

    RépondreSupprimer

commentaire :