dimanche 22 septembre 2013

Le trophée du jour !



Deudlà ça n'a pas été facile d'arriver jusque là ! j'ai peiné, ahané, sué, et même pesté, ralé !
Il faut dire que le profil de cette sortie ci est le plus ardu que j'ai jamais fait.



 



Curieux comme dans les derniers kilomètres de montée , on se retrouve à deux doigt de pleurer sa mère (concrètement: j'ai envisagé téléphoner à ma chérie pour qu'elle vienne me chercher ...) pour se retrouver un peu plus tard à siffloter le nez au vent pour apprécier les nouveaux paysages dès le col passé.
On croyait mourir et on se retrouve plus vivant que jamais.

Ceci donne une idée de la montée sur la fin. On y voit la route a 3 distances differentes.



Passé le col on est vraiment surpris de trouver un paysage aussi verdoyant après la sècheresse rocailleuse de la montée vers le col. Ce qui est également merveilleux  c'est de profiter de cette  route toute plate  . On croirait avoir changé de région.



Belle barrière qui prétendrait restreindre l'accès à la liberté ?
Qui appellerait plutôt à  dépasser ses limites, oui.




L'incontournable récap de l'étape !


(ps: décidément la mise en  page de blogger me dépasse !)

3 commentaires:

  1. J'adore ce coin!

    Et oui: quand on se donne la peine de grimper on découvre de nouveaux paysages souvent surprenants ... c'est ce qui me motivait aussi pour la rando et le trek. :)
    (Je parle au passé parce que je grimpe bien moins en ce moment dans ma Bretagne quasi-plate mais je n'ai pas dit mon dernier mot!)

    RépondreSupprimer
  2. et bien quand tu veux viens me faire le guide de rando de montagne, nourrie, logée, blanchie :)

    Et puisque la Bretagne est quasi plate t'as plus qu'a te mettre au vélo :P tu seras surprise comme ça agrandi ton périmètre d'activité pour presque pas un rond.

    RépondreSupprimer
  3. He, ta proposition est intéressante, à réfléchir pour de prochaines vacances! :)

    Pour le vélo ... j'avoue que je suis assez réticente à en faire, pourtant je sais que ça fait du bien et que c'est très pratique oui.
    Mais à force de voir les gens en faire autours de moi, je m'y mettrai peut-être aussi un jour. :p

    RépondreSupprimer

commentaire :