dimanche 16 mars 2014

Tout est à refaire ...




En haut: le circuit de Tourette ce matin: 3h06
En bas: le même en Juin 2013, 2h37
Cet écart est assez impressionnant selon moi.





En Juin 2013 j'avais accumulé de l'entrainement, j'ai tout perdu cet hiver, et puis j'ai repris du poids, et puis je fume un peu (en cachette uniquement, comme ça je fume moins ... )
Et puis mon vélo a besoin d'une bonne révision, il couine de partout, ce qui laisse imaginer des frottements  pénalisant.
Ce qui me rassure un peu c'est que le rythme cardiaque n'a pas vraiment bougé.
Donc ce temps devrait pouvoir s’améliorer :)

Ce qui m’inquiète un peu pour ce matin c'est d'avoir eu envie de photographier













le petit derrière de ce jeune homme ...


En tout cas grand plaisir de retrouver Sa Majesté le Baou de St Jeannet.




Allez Adishatz et poutous ;)

9 commentaires:

  1. Aucune idée de comment interprétée ces courbes!

    RépondreSupprimer
  2. un petit retour au collège pour mamzelle Mahie :P ?
    c'est juste l'évolution de mon rythme cardiaque (en rouge) de ma vitesse (en vert ) et de l'altitude (en gris) au fil du temps que dure cette sortie. pour trouver les valeurs on se reporte aux échelles respectives, tout à gauche pour la vitesse, tout à droite pour les pouls et altitude.
    On on voit tout à fait logiquement que quand l'altitude augmente, ma vitesse diminue et mon cœur s'emballe.

    RépondreSupprimer
  3. Attends, c'est pas mal ! Je ne vois rien de catastrophique à un +20% après l'interruption hivernale !

    Mahie, tu parles des courbes du fessier de ce jeune homme ?

    RépondreSupprimer
  4. Ah moi je ne regarde JAMAIS les courbes des fesses des cyclistes! JA-MAIS!
    Bon avec tes explications agent 006 je comprends beaucoup mieux... Mais j'ai pas envie de retourner au collège! Ou alors comme prof! ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Tout cela peut s'expliquer. Il suffit de ne pas être motivé, ça m'arrive assez souvent et mon rythme chute. Il suffit d'avoir avalé un petit déjeuné trop copieux. Il suffit d'avoir des soucis. Il suffit que le vent s'en mêle. Bon c'est vrai que ça fait une bonne différence. Parfois je me "dieselise", c'est à dire que sur un parcourt trop souvent pratiqué, je cours un peu en mode automatique alors que mon rythme cardiaque progresse et que je pourrais faire beaucoup mieux. C'est peut-être pour toi aussi. Refais ce parcourt en étant super motivé, je suis sûr que tu exploseras tes performances.

    RépondreSupprimer
  6. Naaaan, tu refumes! :(
    Allen Carr t'a consacré un petit chapitre dans son livre "La méthode simple pour en finir avec la cigarette" : "Chapitre 26 : Le fumeur clandestin". Il y parle de sa femme parce qu'il a lui aussi fumé derrière son dos, pour exactement la même raison que toi, qui est un leurre d'après lui.
    Je l'ai justement lu hier soir. ^^

    Et pour les fesses du jeune homme c'est normale, non? Nous on regarde les autres femmes pour se comparer. Et ça m'est arrivé de bloquer sur des fesses de femmes avec fascination en me demandant "Comment faire pour en arriver à ça?!". On regarde les mêmes choses que vous (fesses, seins, bassin-ventre...), et parfois avec fascination, mais pas pour les mêmes raisons.

    Tout aussi normal que la baisse de forme à la sortie de l'hiver. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. naaaan t'es revenue pour me narguer :P !

      Supprimer
    2. Moi je ne regarde pas pour comparer (surtout pas ^^) mais simplement parce que c'est beau ! :-)

      Supprimer
    3. Bah nan je ne suis pas revenue pour ça puisqu'en revenant je ne savais pas encore que j'aurais une raison de le faire! :D

      Oui je n'ai pas pensé à le préciser mais moi aussi je regarde parce que c'est beau. Et le fait que je regarde pour "comparer" est involontaire, je n'y réfléchis pas consciemment la plupart du temps. Je m'en rends juste compte.
      (J'étais tombée sur une vidéo intéressante sur le sujet il y a quelques jours mais impossible de la retrouver. :( )

      Supprimer

commentaire :