dimanche 30 mars 2014

Triple bosse en Vésubie


Sortie musclée ce matin, histoire d'y aller pour de bon. 85 Km ne sont pas rien, mais ce n'était pas la plus grosse difficulté.


Par contre l’enchaînement de ces trois bosses n'a pas été facile à vivre !
Du tout ! Elles expliquent ce temps un peu long: 6h42, dont une heure de pause, mais quand même: je me suis traîné !

La balade fut tout de même sympa. Les photos manquent tout de même un peu de *Wouaaa ! *






A la sortie de St Laurent les citrons réclament d'être transformés en tarte !



Au départ le soleil n'était pas bien haut et le ciel légèrement nuageux


La piste cyclable du long du Var ( et de la voie express ...) est bien agréable par ce printemps.


Elle reste un bon départ pour une grande randonnée


Bien sur le dimanche c'est "jour de vélo". Les cyclistes sont toujours habillés avec beaucoup de gout, leurs tenues se marient harmonieusement avec la nature ^^

L’inconvénient de cette piste cyclable c'est que le matin on y a toujours vent de face quand on remonte la plaine du Var. Et à la mi-journée le vent tourne ...


Hommage à cette plante fleurie qui nargue le béton !


Bien plus loin commencera l’ascension. 


J'ai trouvé cette maison et son jardinet bien affables :)


et puis vinrent les gorges de la Vésubie, abruptes, vertigineuses. Seule une vidéo traduit bien cela, mais il faudra que je trouve le temps et l'inspiration pour la mettre en musique


J'aimerais bien aussi savoir faire disparaite les voitures de mes photos, comme certains ;)


Vers la fin de la dernière montée, je prétexte la présence de ce lieu dit au nom sinistre pour faire une courte halte.


"le saut des français" : http://fr.wikipedia.org/wiki/Saut_des_Fran%C3%A7ais
Voyez vous la voiture tout en bas ?


Il semble que ce sculpteur dont j'ai déja vu quelques oeuvre vers Tourettes-Levens ait gagné un beau marché


Rencontre sympathique et étonnante pour l'ex-banlieusard de Paris que je suis


Mignon non ?


Ces deux là par contre m'ont paru moins aimables, j'ai décampé sans demander mon reste


Tiens qu'est ce que je disais ...

j'avoue m'être fait un peu peur sur ces routes escarpées ...


... et je n'ai jamais lâché les freins !


Je ne raffole pas des tunnels non plus, mais ils sont incontournables. J’apprécie d'avoir mon éclairage sur dynamo toujours à demeure.


Le retour fut interminable, 25 km à redescendre la plaine du Var ...avec toujours le vent de face !

Cette sortie à redonné du peps à mes stats mensuelle ! C'est une belle saison qui s'annonce :)


12 commentaires:

  1. Tu me fais rire quand tu dis que tu t es traîné!!! Imagine comment se trainerait pour de vrai tes lecteurs et lectrices !!! :-)

    RépondreSupprimer
  2. sérieux avec mon IMC de 33, je t'assure que y'a pas beaucoup de monde derrière moi ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est quoi un IMC de 33?
      Ben derrière toi y'aurait déjà tout ceux qui ne fnt jamais de sport et qui serait en train d'agoniser dans le fossé si ils essayaient de te suivre! crois-moi!!! :-)

      Supprimer
    2. Indice de Masse Corporelle: http://www.imc.fr/
      ça donne une indication si le poids qu'on fait par rapport à sa taille est facteur de problèmes de santé. A 33 je suis en état d'obésité modérée qu'ils disent
      Mais oui t'as raison cette balade là est un peu ardue, n’empêche que le vélo permet vraiment de se bouger de façon agréable et pas trop dure si on s'en tient à des parcours en rapport à ses capacités. C'est pas pour rien qu'on voit des tas de gens de plus de 70 ans sur leurs vélo de course.
      Le simple footing est plus dur .

      "Marie" mais oui bien sur !

      Supprimer
  3. La dernière grosse montée vers 50km, me fait mal rien qu'à la voir !
    Impressionnant, le saut des Français... y a-t-il une rivière en bas ?

    J'aime bien les tunnels creusés en pleine roche, par contre il y faudrait juste des piétons, des cyclistes, des oies et des poneys... bon d'accord les oies c'est optionnel :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et bien ne souffre plus: cette bosse là n'existe pas, est une erreur d'interprétation de ma trace GPS par Openrunner. En fait à cette endroit là je passe dans un tunnel, donc plus de signal GPS. Openrunner essaie de deviner ou je suis et me cale beaucoup plus haut sur la montagne, au dessus du tunnel en fait. Sur le relevé de mon Garmin cette bosse n’apparaît pas puisque lui a une altimètre barométrique.

      et oui la Vésubie coule au fond de ce précipice, juste au dessous de la route, presque entièrement cachée par la végétation.

      Tu aimes les tunnels dans la roche ^^ ...

      Supprimer
  4. oups ? blogspot a mangé mon commentaire je crois ?

    RépondreSupprimer
  5. Ah ? tu avais fais un deuxieme commentaire ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, en réponse au tien... c'est pas grave.

      Supprimer
  6. Et bien, c'est un beau parcourt. J'ai arrêté le vélo car dans mon coin c'est un peu vallonné et je déteste le vent (j'ai remarqué que depuis une dizaine d'années, il était de plus en plus fort, je me trompe ?). Tu as bien du courage à grimper tout cela, ça va peut-être me motiver à ressortir mon vélo qui est encore tout neuf.
    Tu as une recette pour éviter les douleurs aux fesses ? Un jour j'ai fait une sortie de 100 km mais à la fin je ne tenais plus sur la selle malgré les gels et les shorts rembourrés. Y a une solution pour ne plus souffrir ?
    En tout cas, c'est sympa comme balade. Si un jour je descends dans le sud, je prendrai mon vélo.

    RépondreSupprimer
  7. ici aussi c'est vallonné ;) mais les paysages en valent vraiment la peine .
    Si ça te motive j'en suis très content :)
    Hélas je n'ai pas de recette contre le mal au fesses, et les fins de circuits sont assez pénibles.
    Ce gars là http://pile-poil.pagesperso-orange.fr/Telechargerdivers/choixselle.pdf dit pouvoir aider au choix de la bonne selle mais je n'y ai rien compris.
    A la prochaine grande sortie je vais peut-être essayer d'emporter un couvre selle en gel, et de ne l'utiliser qu'en fin de parcours, peut-être que ça soulagera .

    RépondreSupprimer
  8. Ça me rassure que je ne suis pas le seul à souffrir des fesses ! Je n'arriverai jamais à comprendre comment le tour de France est possible, ils doivent avoir des prothèses les gars. Je suis parfois tenté de prendre une selle d'un bon vieux vélo familial avec une bonne assise et pas juste une branche entre les fesses. Je vais suivre ton lien, ça ne peut qu'aider.

    RépondreSupprimer

commentaire :