samedi 24 mai 2014

A toute patate !



Et oui après la montée:  la descente !
a vrai dire ce n'est pas ce que je préfère même si je n'en boude pas le plaisir, mais on se refroidit trop dans ces longues descentes qui ne demandent pas d'effort. Si ensuite il fait envoyer encore, le redémarrage n'est pas facile.
Il y a aussi un risque de se laisser griser, et d'attaquer un tournant trop vite. Je reste quand même très prudent, je n'ai fait qu'une brève pointe à 54 km/h
Et puis le paysage est beaucoup plus sec, moins photogénique, et c'est là que je me dis que peut-être avec une lumière du matin ça serait plus joli.

7 commentaires:

  1. Moi qui ai une trouille bleue des descentes j'ai dégusté la tienne planquée dans mon fauteuil. Cela dit j'en ai quand même le souffle coupé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça réveille hein ? bonne journée à toi :)

      Supprimer
  2. Je préfère être le piéton qui marche sur le muret, que de descendre cette route en vélo ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la video est plus impressionante que la réalité, peut-etre a cause du grand angle ou de l'horizon qui penche.

      Supprimer
  3. Tu ne penches pas assez dans les virages. Sors le genou ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. " et essore la poignée " tant qu'on y est lol !

      Supprimer
  4. Ah, non, je n'utilise jamais cette expression car elle implique qu'à certains moments, tu ralentis.

    RépondreSupprimer

commentaire :