samedi 24 mai 2014

Montée ensoleillée



Ce matin là, je suis parti de bonne heure, vers 6h30, histoire d'avoir le temps d'aller plus loin, d'aller plus haut. J'aurai fait 75 km, je serai monté jusqu’à 1 000 m, je serai redescendu à toute patate depuis le col de Vence.
Mais en fait la plus belle partie de la balade fut celle ci, au tout début, avec la lumière extraordinaire du soleil qui n'en finit pas de se lever et magifie le paysage (ah tiens je voulais écrire "magnifie" ).
Malgré des aménagement urbains discutables, trop de panneaux publicitaires , trop de bittes en plastiques
( avec deux t, oui ), trop de grues etc, je me suis laissé captivé et je me le repasse en boucle.
J'ai laissé le son tel quel, on entend les oiseaux, un coq chanter , même,
et sur le dernier plan une cloche tinte deux fois dans le très lointain.
(bon on entend aussi les cliquetis de la cam mal arrimée sur sa perche ...)
Et voila que germe dans mon esprit l'idée d'essayer d'être au col de Vence à 6h30 le matin plutôt qu'à midi, c'est pas gagné ...

4 commentaires:

  1. 6:30 quelle folie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suis sur que t'es déjà au taquet cette heure là.

      Supprimer
  2. ah non. JAMAIS.
    on commence au plus tôt à 9:00 et je me lève jamais avant 7:00 (sauf conditions obligatoires et exceptionnelles, mais c'est vraiment l'horreur pour moi). Et encore, je me fais violence hein. et il faut me laisser très très tranquille pendant 2 heures après mon réveil. Sinon GRRRRRRRRRR :D

    du coup on nous prend un peu pour des branquignoles mais bon au moins c'est notre rythme (et ça nous fait marrer) (je parle pour Aline et moi parce que Fred lui est du matin et il trépigne à partir de 7:30)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est vrai que ça tranche de l'idée qu'on se fait de la vie d'une fermière :)
      en même temps t'as pas de vaches à traire alors bon ...

      Sinon ok d'acc promis je te bouscule pas le matin :D

      Supprimer

commentaire :