vendredi 27 novembre 2015

Le baou de Saint Jeannet


Le baou c'est cette fière  colonne rocheuse qui domine la région à une quinzaine de kilomètres de chez moi dans les terres, dans l’arrière-pays comme on dit. On le voit ici dans la brume matinale au dessus de Saint Paul de Vence , mais c'est bien à Saint Jeannet qu'il se trouve.


Au tout début du parcours qui me mènera au sommet , ce chemin fraichement goudronné fait clairement passer le message: ça va monter pour y aller, ça va monter fort et longtemps.





Le pied du baou est déjà à 400m d'altitude . On est ici au dessus de saint Jeannet, et oui au loin on distingue la mer.


Le chemin n'est bien évidemment pas goudronné tout du long et devient vite ce très joli sentier.

Juste à coté du Baou de St Jeannet, son frère, celui de La Gaude


Hommage à sa verticalité .
Ces touches de rouge sur ces roches blanches sont de vraies cerises sur le gâteau.


J'ai prétendu faire de la photo macro, le résultat n'est pas brillant, mais le vrai motif était de souffler un peu ...


... avant de reprendre mon ascension vers le ciel. 


la montée sera parfois moins abrupte, mais sans aucun doute: ça monte toujours !




A l'approche du sommet j'ai entendu tinter dans le lointain des cloches à bétail. Même si j'apprécie plutôt retrouver le silence lors de ces balades, le bruit de clochettes me ravit toujours.

Voila un accueil des plus paisibles !

Allez savoir pourquoi la douceur de cette photo ci ravive en moi des souvenirs de crèche de Noël.


Le sentier continue  jusqu'au bord du baou, mais il faut s’accommoder de la marche sur ces roches irrégulières ou on ne peut jamais poser ses pieds à plat. De plus une légère humidité rend la roche un peu  glissante . Je me suis retrouvé à quatre pattes deux ou trois fois sans le vouloir. A déconseiller à ceux qui auraient les chevilles ou les genoux fragiles.

Ce chemin pas facile ne gêne en rien les chèvres bien sur.

Des petits diables cornus au paradis ?


Au bout du chemin: le bord du baou, but ultime de cette balade. On est censé y avoir une vue magnifique sur toute la baie du haut de ces 800m d'altitude. Mais il y avait trop de brume ce jour là. De plus il y avait  pas mal de promeneurs assis en rang d'oignon pour apprécier leur pic-nic en bavardant de choses et d'autres. J'aime beaucoup moins ce bruit là en pleine nature ! Je ne me suis donc pas attardé et n'ai même pas pris de photo avec mon compact. Celle ci fut prise avec mon téléphone parce que ma fille m'avait réclamé une photo de "la vue"


J'ai plutôt continué à mitrailler la vue du coté des montagnes. En tant que gosse des villes je suis toujours émerveillé de voir des bêtes en pleine nature. On est ici en gros a 20 bornes de chez moi.


La beauté des paysages d'ici est bien particulière:  la végétation se fait rare et même le rouge de ces feuilles d'automne a quelque chose de minéral.


La descente au retour a beaucoup éprouvé mes cuisses.
Sur ce chemin j'ai croisé un couple de quinquas en pleine ascension.Le monsieur devant lançait des
"Allez on s'accroche, on lâche pas l'affaire, on y est presque" à l'attention de sa compagne un peu derrière que j'ai entendu grommeler "je me fais avoir à chaque fois, ça devait être une promenade tranquille". Si j'ai fait cette balade seule c'est que la mienne de compagne redoutait que ce soit trop difficile, je suis donc allé repéré le terrain, pour conclure qu'hélas effectivement ce n'est pas pour elle.





19 commentaires:

  1. Tu me fais voyager, merci :) (ah pi cette première photo, quelle beauté ce lieu !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur la première photo, une telle brume était exceptionnelle pour la région.

      Supprimer
  2. Mais comment est ce possible que je n'ai jamais fait cette balade ? Je vais y remédier rapidement, très belles photos !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais je suis tout à fait ravi que ça te donne une idée de belle balade :)
      perso ça fait une dizaine d'année qu'il me nargue, ce baou, il était temps que j'y aille.
      La balade fait 6km aller/retour. Le grand parking de StJeannet est souvent plein on se retrouve tout en bas et ça rajoute une belle volée de marche à gravir mais c'est une chouette endroit , avec des petits restos sympa aussi :)
      La présence des chèvres et moutons n'est pas garantie ;)

      Supprimer
  3. Je trouve tes photos magnifiques! ca donne vraiment envie de s'y promener! J'adore croiser des moutons et des biquettes! mais je pense que ça serait très difficile pour moi de monter jusque la b*haut!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci pour les photos :)
      tant qu'on n'a mal nulle part je pense qu'on peut monter la haut. J'ai connu des pentes plus abruptes et inconfortables. Ici le chemin reste agréable.
      Ma chérie se remet d'une luxation du genou voila pourquoi ça ne lui serait pas recommandé.

      Supprimer
    2. Luxation ça sonne comme très moche et douloureux! :-( Bon courage à elle!!

      Supprimer
    3. Ah mais la luxation s'est déjà grandement réparée. Simplement elle a senti que ça la lançait un peu après notre dernière grande balade, alors vaut mieux ne pas en rajouter pour l'instant.
      Merci pour les encouragements :)

      Supprimer
  4. Eh bien dis-donc, qu'est-ce que c'est beau à une quinzaine de kilomètres de chez toi !

    Bleck

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et oui, dire que j'ai mis tellement de temps à y aller !

      Supprimer
  5. Que de belles photos, merci de montrer ce coin que je ne connais pas. Je suis pourtant allée à St Paul de Vence mais n'ai pas randonné de ce côté.
    Quand tu évoques la crèche de Noël, j'ai pensé au Ravi de la crèche :) j'ai toujours aimé ce santon.
    Bonne soirée Hervé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci pour les photos !
      Il te faut donc revenir pour découvrir encore les jolis coins par ici :)

      Supprimer
  6. Peut-être que des bâtons de marche seraient bénéfiques pour ta chérie ? Ça permettrait de ménager les genoux en s'aidant davantage des bras, ce qui est particulièrement utile dans les descentes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui elle a des bâtons, ça l'aide bien déjà. Mais elle a aussi cette curieuse malformation: les orteils redressés à presque 90° et qui ne touchent jamais terre. Mine de rien ça pénalise beaucoup en terrain accidenté.
      j'ai vu clairement ses limites sur cette balade là: http://double-zero-six.blogspot.fr/2015/11/le-printemps-en-novembre.html#more même si elle était très fière de l’avoir faite.

      Supprimer
  7. (sinon je suis toujours une grande fan de ta première photo, et j'aime bien les touches automnales qui parsèment les suivantes :)

    RépondreSupprimer
  8. Génial! Je suis tellement contente que tu prennes enfin le temps de découvrir tout ça. :)
    Ça me manque j'avoue...
    Et tu as de très belles photos, la première est magique et j'aime beaucoup celle de la crèche oui, elle est toute douce. Celle des feuilles rouges est très chouette aussi (attention, tu développes ton "œil photographique"!, tu commences à avoir des cadrages originaux :p ) et celles des chèvres juste au-dessus, j'adore les chèvres de toutes façons.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suis bien touché par tes compliments ! merci :biz:
      je recadre très souvent mes photos après coup, je trouve que c'est plus facile que sur le terrain et c'est assez ludique.

      Supprimer
  9. Réponses
    1. je vas peut-etre bien y retourner ce week-end d'ailleurs :)

      Supprimer

commentaire :