jeudi 30 novembre 2017

J'ai mis le feu :D

Samedi dernier j'ai passé  une très bonne soirée , pourtant ce n'était pas gagné d'avance.
L'histoire commence il y a quelques semaines quand ma chérie m'annonce  qu'il y une sortie prévue avec nos voisins  le 25 novembre, pour fêter divers anniversaires dont le sien. Elle sait bien que je n'apprécie pas trop ces sorties  là. Même si nos voisins sont gentils on n'a pas trop de centres d’intérêts communs, ça parle foot, bagnoles, électro-ménager, copropriété, c'est plutôt de droite et puis ça picole, ça parle fort. Je me sens souvent décalé dans ces ambiances voila pourquoi  je ne vais pas à toutes  ces soirées. Elle y va souvent seule, environs une fois par trimestre.
Une année elle est même allé réveillonner avec eux, sans moi .

Mais là il s'agissait de son anniversaire et je m'en suis senti complètement piégé: comment aurais-je pu refuser d'y participer ? Je me suis  aussi appliqué à ne même pas bougonner pour ne pas gâcher cette perspective réjouissante pour elle, mais ça a failli m'échapper plus d'une fois.
Le programme n'était pas clairement établi, jusqu'à ce qu'elle  me dise  quelques jours avant :
"On dinera chez Françoise et Denis (des voisins), il y aura la bande habituelle, on sera une dizaine. Tu apporteras ta guitare ! c'est  mon anniversaire, c'est moi qui décide !"
Ma guitare oO ?!

...


...

Je n'ai pas du tout l'habitude de me donner en spectacle, j'apprécie mieux les ambiances plus intimes, avec les gens que j'aime, mais j'avoue que j'étais tenté de relever le challenge pour voir ou j'en suis arrivé quand il s'agit de chanter devant du monde.
Samedi encore  j'étais très hésitant, après ces deux dernières semaines qui m'ont épuisé.
Ma guitare, vraiment ? Quelles chansons jouer ? quelle guitare prendre ?
Ma flamboyante Martin rapportée de San Francisco ? ses cordes métalliques ne pardonnent aucune erreur de doigté. Ma Taylor à cordes nylon a un son plus doux et est plus indulgente quand on fait friser les cordes mais elle n'a pas autant de punch. Finalement j'ai pas pris ma guitare de voyage achetée l'hiver dernier, une Martin également, un  petit modèle qui tient dans les casiers des avions et que j'ai déjà emporté à Lisbonne et en Thaïlande.  Sa petite taille et sa housse lui donne un air moins solennel et pompeux qu'une guitare de taille normale dans un étui  rigide . Sa faible envergure la rend aussi pratique pour en jouer à l'improviste un peu n'importe ou, même à table.  Je n'allais certainement pas me la jouer genre récital face à un public. Nos voisins se rencontrent pour blaguer et causer, pas pour assister à un concert. Après une autre hésitation j'ai glissé ma tablette avec mes partoches dans la housse de la guitare.

Arrivés chez nos voisins trois maisons plus loin, j'ai d'abord été un peu surpris de découvrir qu'ils étaient tous à peu près au courant des deux semaines difficiles qu'on venait de traverser, ils ont tous pris des nouvelles de ma chérie. C'est là que j'ai réalisé que ça avait été bien difficile pour elle également.

Le début du repas m'a ennuyé comme attendu même si je suis très fort pour donner le change.
Je n'ai pas pu refuser le pâté en croute berrichon (avec un oeuf dur en prime dedans ...) puisque c'est Bruno qui l'avait fait lui même. Je pense qu'il m'a fourni assez de calories pour toute la semaine.

Quand l'ennui s'est montré le plus fort , j'ai quitté la table, pris ma guitare, me suis calé juste à coté sur un accoudoir de fauteuil et j'ai attaqué par deux bossa nova  que je connais sur le bout des doigts. J'ai bien vu la surprise charmée de mes voisins :)
J'ai  merdé un peu une fois ou deux mais ça contribue à l'ambiance décontractée.
Pour mieux apprivoiser le public j'ai enchainé avec une chanson plus connue "Je m'suis fait tout ptit" de Brassens,  joué sur un rythme un peu jazz/shuffle, j'en ai vu marquer le rythme de la tête et fredonner la chanson :)
Ensuite  j'ai trouvé que "Belle" ,du spectacle "Notre Dame de Paris"  apporterait un peu plus de chaleur parce que je la joue sur un rythme qui évoque celui des Gipsy Kings.
(je ferai peut-etre un billet sur cette chanson: j'en trouve les paroles révoltantes ! )

Après chaque chanson, Denis me demandait "alors ? ensuite ?"
Du coup je me suis lancé dans un morceau plus dansant  "Onde sensuelle" de M. Ils ont tous bien accroché.
Là j'ai eu un flottement: quoi chanter après ? j'avais laissé la tablette dans la housse, de toutes façon elle aurait été difficile à installer.
Mes doigts ont commencé tous seuls l'intro de "Je l'aime à mourir", pas terrible pour maintenir le swing , mais Sabrina s'est mise à la chanter, elle est dingue de Cabrel. Du coup je me suis lancé dans la seconde voix et j'en ai vu qui m'ont dévisagé. Ça semble s'être bien passé.
C'est la que j'ai eu des rappels, lol.
Je me suis donc risqué à interpréter "Marcia Bayla" des Rita Mitsuko, même si je ne connais que la moitié des paroles. Et là: le feu !
Françoise a bondi de sa chaise et s'est mise à danser ! suivi de près par Eva bien sur, et puis presque tout le monde s'est mis a chanter "C'est elle la sauterelle, la sirène en mal d'amour !"
Final, applaudissement, rires etc :)
Ca m'a semblé le moment idéal pour poser la guitare et revenir à table.


J'ai fait un deuxième set un peu plus tard , à table cette fois ci, en prenant soin de garder un volume très modéré pour que les convives puissent continuer à causer entre eux, ce qui n'a pas empêché Didier, en face de moi, de chanter sur "La Javanaise" , il a une très belle voix très grave et ample sans forcer ( ça m'énerve un peu, lol !) et je pense que je saisirai la prochaine occasion de l'accompagner à la guitare.
Sur "Garota de Ipanema", Sabrina à l'autre bout de  la table a tendu les bras vers moi "J'adore j'adore j'adore !" avec une intonation de bimbo un peu éméchée , doux souvenir :)

bref: très belle soirée !
Finalement ma nana a le don de me faire me dépasser et d'exploiter le meilleur de moi même, grâce lui en soit rendue !




6 commentaires:

  1. Suis encore chez ma mère quelques jours avec ma sœur et ma nièce, l'une tente de rendormir l'autre à côté là ^^ , du coup juste : wahou ! :D
    Trop contente pour toi ! C'est pas toujours gagné les sorties "forcées", surtout pour des ours(es) comme nous. Ça passe ou ça casse. Et quand ça passe c'est vraiment chouette. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "wahou" comme tu dis, je suis moi même encore surpris d'avoir fait ça ^^

      Supprimer
  2. Voilà qui est chouette :-) Ca plaisir de lire ça et surtout la conclusion :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suis sincerement convaincu que l'avoir rencontrée a été déterminant pour mon équilibre en général (même si on est censé être autonome, ne dépendre de personne etc blabla ...)

      Supprimer
  3. Ben ? J'avais laissé un commentaire ici ! Parti dans les spams ?
    En gros je te disais de faire gaffe à la rançon de la gloire : que les voisins ne pourraient plus se passer de toi lors de leurs prochains dîners ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. blogspot est capricieux en ce moment, ton comm s'est volatilisé :/

      Mes voisins je leur dirai qu'il me faudra bien 3 ans pour avoir de nouvelles chansons à leur jouer.

      Supprimer

commentaire :